DANSES DE L'INTIME - Projet 2017-2018

Projet d'actions concertées autour de la danse contemporaine sur 3 départements de la Région Grand Est (Ardennes, Aube et Marne)

Le Laboratoire Chorégraphique de Reims est à l'origine de ce projet autour d'un thème commun : l'intime dans la danse. Toutes les actions spécifiques ont gravité autour de ce maître mot, adaptées aux attentes et désirs des acteurs de la danse dans chaque département . 

Le projet se développe avec de très nombreux partenaires dont le Pôle Danse des Ardennes ainsi que le groupe Présences et la MCL Ma Bohème de Charleville Mézières, le Centre Culturel Calonne de Sedan, le Théâtre de la Madeleine à Troyes, les Conservatoires de Reims et de Troyes ainsi que Mouvement 51 (Sciences Po Reims).

Des artistes dont la danse parle de et à l’intime sont intervenus auprès de groupes amateurs ou élèves de Conservatoires pour la création de petites formes qui ont été présentées lors de soirées panachées où se rencontraient amateurs, semi-professionnels, jeunes auteurs et artistes confirmés sur une même scène. Des conférences et des rencontres, autour du thème de l’intime dans la danse mais également de la notation de la danse sont venus étoffer ce projet dont la reprise d’un extrait de Affame de Christine Bastin avec le groupe Présences de Charleville Mézières a reçu le soutien du Centre National de la Danse dans le cadre du programme « Danse en amateur et répertoire ».

 

La danse et l’intime

Pour de nombreux chorégraphes, danser est lié à leur intimité profonde. C’est au creux d’eux-mêmes, au plus secret, que naît le geste. Rendre visible ce qui est caché, « secrété » et l’offrir au regard du public, le partager un instant avec lui. Faire don d’une part de sa vérité intérieure. Danser avec son « intime conviction », sensible.

L’intime peut résider dans la manière de s’exposer, allant jusqu’à la nudité, toute pudeur dépassée, ou bien par des gestes frôlant l’indécence, se jouant des tabous. Mais c’est aussi dans le rapport à l’autre, dans le toucher, le ressenti du corps de l’autre sur un plateau que l’intime atteint le spectateur, sollicite autrement son regard et son empathie. Le spectacle crée une forme d’intimité fugace entre celui qui regarde et celui qui agît, entre celui qui émet et celui qui reçoit une émotion partagée.

 

Les artistes

Rien d’étonnant dès lors que le choix se porte sur des chorégraphes qui ouvrent des perspectives particulières sur cette thématique, en particulier Christine Bastin.

Paraphrasant le titre d’une de ses pièces Christine Bastin est une chorégraphe de « l’infiniment dedans » et l’ensemble de ses créations porte l’empreinte d’une gestuelle vitale, d’un mélange intime des corps, d’un ressourcement dans les désirs profonds des êtres.

De jeunes auteurs de la Région Grand Est complètent ce programme. Abdoulaye Konate ressource sa danse dans des légendes, des contes qui lui permettent de créer un rituel des profondeurs intérieures et nous entraine dans une vertigineuse gamme des sensations. Vivien Visentin, jeune auteur de Troyes a créé un solo pour ce programme « Danses de l’intime » et d’autres collaborations ont été mis en place, notamment avec Anaïs Rouch, jeune artiste remarquée à Reims lors de sa programmation au dernier Festival Hors les Murs et la toute jeune auteure rémoise Soukaïna Alami.

 

 

Le projet trouve son dernier prolongement le 26 et 27 Mai  sur le plateau des Deux Scènes, scène nationale de Besançon au TAP, scène nationale de Besançon lors de la présentation de la reprise d'AFFAME de Christine Bastin réalisée avec le groupe Présences dans le cadre de la 12ème rencontre nationale Danse en amateur et répertoire.


LES PARTENAIRES

A Reims : Mouvement 51 (Science Po Reims), CRR de Reims
A Troyes : le Conservatoire Marcel Landowski et le Théâtre de la Madeleine
A Charleville-Mézières : le groupe Présences, la MCL Ma Bohême
A Sedan : le Pôle Danse danse Ardennes et le Centre culturel Calonne
Le projet est soutenu par le Centre national de la Danse dans le cadre du programme "Danse en amateur et Répertoire".

Transmission

1 reprise de AFFAME de Christine Bastin par le Groupe Présences de la MCL Ma Bohême de Charleville-Mézières
encadré par Christine Bastin et Pascaline Verrier
5 weeks-ends entre janvier et avril 2018
soutenu par le Centre national de la Danse dans le cadre du programme "Danse en amateur et Répertoire"


Masterclasses avec la classe de jazz du Conservatoire de Troyes pour la création d'une petite forme
professeur Vivien Visentin - encadré par Christine Bastin
3 masterclasses


Coaching par Anaïs Rouch / Cie In Corpus pour le Groupe Mouvement 51 de Science Po Reims avec création d'une petite forme
3 masterclasses

Conférences

Conférence sur la notation Laban par Cyrille Bochew

  • Samedi 16 décembre à 15h à la Chapelle Saint Marcoul - Reims

"Tango, Butoh, Tanztheater : l'intime à l'oeuvre" - Conférence causerie avec Marilén Iglesias-Breuker

Pour de nombreux chorégraphes, danser est lié à leur intimité profonde. Marilén Iglesias-Breuker propose une causerie autour de ce sujet, qu'elle a pu aborder tout au long de sa carrière d'artiste, particulièrement à travers le flamenco, le butoh et la danse-théâtre.

  • Mercredi 6 décembre à 18h30 à la Chapelle Argence de Troyes

  • Jeudi 28 mars à 18h30 à la MCL Ma Bohême de Charleville-Mézières

  • Jeudi 19 avril à 15h45 au Conservatoire à Rayonnement régional de Reims

Spectacles

Mardi 3 avril 2018 - au Théâtre de la Madeleine de Troyes

(in)Pulse - solo de Vivien Visentin-Cie Accord des Nous / Confidenti'elles - Création des élèves de la classe de jazz du Conservatoire de Troyes / Fruition de Christine Bastin


Dimanche 29 Avril - à la MJC Calonne de Sedan

Reprise d'Affame de Christine Bastin par le groupe Présences de Charleville-Mézières /(in)Pulse - solo de Vivien Visentin-Cie Accord des Nous  / Rien à aborder de Abdoulaye Konaté et Myriam Soulanges


du 18 au 30 mai - HORS LES MURS ! #13 à Reims

(in)Pulse - solo de Vivien Visentin-Cie Accord des Nous  / Reprise d'Affame de Christine Bastin par le groupe Présences de Charleville-Mézières  / Confidenti'elles - Création des élèves de la classe de jazz du Conservatoire de Troyes / Confidences - création du groupe Mouvement 51 encadré par Anaïs Rouch / Elle était libre d'aller et venir jusqu'à hier de Soukaïna Alami- Cie Koracorps