LA CHAPELLE SAINT-MARCOUL

La Chapelle Saint-Marcoul mise à disposition par la Ville de Reims depuis 2002, abrite un studio de répétition ; espace d’expérimentation, d’échanges et de rencontres où se succèdent et se côtoient les équipes « résidentes » du Laboratoire Chorégraphique. La venue d’une équipe à La Chapelle lui permet de mener son travail de recherche artistique librement, elle peut être l’occasion de présenter une étape de travail et d’échanger autour de son.ses processus de création.

Accueil Annexe : Parallèlement à l’accueil d’équipes artistiques en voie de professionnalisation ou professionnelles, d’autres accueils peuvent avoir lieu à la Chapelle.

La Chapelle Saint-Marcoul est tout ce qui reste de l’Hôpital Saint-Marcoul, dit Hospice des Incurables fondé par Marguerite Rousselet au XVIIe siècle. Lors des sacres royaux, les rois de France s’arrêtaient à Saint-Marcoul afin d’appliquer le rite des écrouelles : « Le Roi te touche, Dieu te guérit « . L’actuelle chapelle du XIXème siècle (après destruction à la Révolution) présente des colonnes à chapiteaux joliment ouvragés. Les murs Nord et Sud sont percés de grandes fenêtres à double baie, dans un arc roman. La chapelle dispose d’une mezzanine d’où l’on peut découvrir un vitrail coloré.


Aujourd’hui, la Chapelle Saint-Marcoul est un lieu de rayonnement de la danse contemporaine sur Reims et en Région Grand Est. Lieu de fabrique et d’accompagnement pour les artistes, le Laboratoire Chorégraphique offre un soutien aux créations de demain.

Cet écrin est un lieu adapté à la danse et au travail des artistes en résidence:

 

• un plancher souple de 120m2 

• un tapis de danse sur toute la superficie 

• chauffage à panneaux rayonnants 

• 2 vestiaires dont un avec un coin cuisine 

• sanitaires et douches 

• matériel son et éclairage 

• miroirs